Bibliothèque du Centre A.G. Haudricourt
Cover image
Normal view MARC view ISBD view

Évolution de la population de l’Afrique noire du néolithique au milieu du 20e siècle : faits, méthodologie et calculs /

de Diop-Maes, Louise Marie (Auteur)
Périodique: : ANKH : Revue d'égyptologie et des civilisations africaines 1993 n°2, p.164-199 1164-6136 -- [Autres dépouillements]Contenu: Berceau de l'humanité, l'Afrique noire a conservé un potentiel humain relativement important durant toute la préhistoire. Les conditions naturelles sont comparables à celles de l'Asie méridionale. Le peuplement s'est accru pendant l'Antiquité, particulièrement dans la région du Nil Moyen. Du 8e au 17e siècle, divers témoignages sur le nombre des habitants se recoupent entre eux et sont progressivement confirmés par l'archéologie. En partant des résultats du recensement de 1948-1949, on peut estimer à quelque 125/130 millions la population de l'Afrique noire en 1930. Entre 1870 et 1930, l'analyse des faits historiques montre que la population a diminué de plus du tiers : vers 1850-1870, elle était donc de l'ordre de 200 millions. Entre 1550 et 1850, les attaques portugaises et marocaines puis les différentes traites additionnées ont produit des effets analogues à ceux des guerres de Cent Ans et de Trente Ans en Europe. En comparant l'habitat du 19e siècle à celui des 15e/16e siècles, on constate que la population du 19e siècle est 3 ou 4 fois moindre. Il est donc plausible de supposer que l'Afrique noire subsaharienne, vers 1500/1550, devait probablement compter entre 600 et 800 millions d'habitants, soit 30 à 40 au km2. Des simulations numériques effectuées à partir de nombres connus d'esclaves exportés, confirment l'impossibilité des hypothèses de 4 à 5 habitants/km2 au 16e siècle, admises jusqu'à présent et corroborent les chiffres ci-dessus indiqués. (résumé de l'auteur) Thématique: Population, famille Thématique spécifique: Recensement Géographique: Afrique noire Ethnique: Africains Type de document: Tiré-à-partLangue du document: françaisPays d'édition: France Ressource en-ligne: Accès restreint
Location Call number Status Notes Date due
AG Haudricourt
Not for loan Document électronoque

Bibliogr.

Berceau de l'humanité, l'Afrique noire a conservé un potentiel humain relativement important durant toute la préhistoire. Les conditions naturelles sont comparables à celles de l'Asie méridionale. Le peuplement s'est accru pendant l'Antiquité, particulièrement dans la région du Nil Moyen. Du 8e au 17e siècle, divers témoignages sur le nombre des habitants se recoupent entre eux et sont progressivement confirmés par l'archéologie.
En partant des résultats du recensement de 1948-1949, on peut estimer à quelque 125/130 millions la population de l'Afrique noire en 1930. Entre 1870 et 1930, l'analyse des faits historiques montre que la population a diminué de plus du tiers : vers 1850-1870, elle était donc de l'ordre de 200 millions.
Entre 1550 et 1850, les attaques portugaises et marocaines puis les différentes traites additionnées ont produit des effets analogues à ceux des guerres de Cent Ans et de Trente Ans en Europe. En comparant l'habitat du 19e siècle à celui des 15e/16e siècles, on constate que la population du 19e siècle est 3 ou 4 fois moindre. Il est donc plausible de supposer que l'Afrique noire subsaharienne, vers 1500/1550, devait probablement compter entre 600 et 800 millions d'habitants, soit 30 à 40 au km2.
Des simulations numériques effectuées à partir de nombres connus d'esclaves exportés, confirment l'impossibilité des hypothèses de 4 à 5 habitants/km2 au 16e siècle, admises jusqu'à présent et corroborent les chiffres ci-dessus indiqués. (résumé de l'auteur)

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Conditions d'accès :
Le centre de Documentation est ouvert à tous publics. Lecteurs extérieurs : merci de prévenir de votre visite. Prêt (avec un garant) : 10 documents / 1 mois.

Horaires d'ouverture :
Tous les jours selon les disponibilités de l'équipe
Horaires indicatifs : 9h30 - 12h00 et 13h - 16h30
Adresse :
Centre de Documentation A.G. Haudricourt
CNRS - UPS 2259
Bât. D – RDC
7 rue Guy Moquet
94800 Villejuif
Site web / Twitter

Contacts :
Documentation.haudricourt [at] vjf.cnrs.fr
01 49 58 37 20