Bibliothèque du Centre A.G. Haudricourt
Cover image
Normal view MARC view ISBD view

La nuit pour apprendre : le chamanisme nocturne des Yucuna d'Amazonie colombienne

de Fontaine, Laurent (aut.)
Collation: 1 vol. (143 p.-[4] p. de pl.) : ill., cartes, couv. ill ; 21 cm.Collection: Anthropologie de la nuit, ISSN 2117-5411 ; 5Édition: Nanterre : Société d'ethnologie, 2014, cop. 2014.ISBN: 978-2-36519-005-3.Contenu: Les Yucuna d'Amazonie colombienne disent de la nuit qu'elle est le temps et l’espace qui libèrent les spectres, les démons et les entités nuisibles en quête de proies. C’est pour cela que la nuit n’est pas faite pour dormir, mais pour veiller et écouter l’observation, l’expérience et le savoir enseignés par le chamane. Grâce à tous les sens dont la nuit permet pleinement l’utilisation, la mémoire des paroles rituelles, des mythes, des incantations, peut s’amplifier. C’est à un parcours des pratiques quotidiennes et des profondeurs de la langue que nous invite ce livre. On y apprend l’origine des heures de repas aussi bien que les prières contre les maladies; pourquoi le verbe « trancher à la hache » est celui qui décrit le miracle de la lumière dans l’obscurité de la canopée épaisse; comment on use de la morphologie arawak pour décrire les objets — en forme de cône, de sphère, de mollets, de cheveux… C’est au creux de la langue que Fontaine nous parle de la « poudre d’obscurité », celle qui se répand et qui enferme le monde: la nuit. (Source : 4ème de couverture)Thématique: Religion | Société, modes de vieThématique spécifique: Mythologie | Rituel | Chamanisme Géographique: Amazonie -- COL Ethnique: Yucuna Type de document: OuvrageLangue du document: français List(s) this item appears in: publis chercheurs
Location Call number Status Date due
LACITO
AM FONT / LACITO-15946 (Browse shelf) Available
LACITO
AM FONT / LACITO-15915 (Browse shelf) Available

Bibliogr.

Les Yucuna d'Amazonie colombienne disent de la nuit qu'elle est le temps et l’espace qui libèrent les spectres, les démons et les entités nuisibles en quête de proies. C’est pour cela que la nuit n’est pas faite pour dormir, mais pour veiller et écouter l’observation, l’expérience et le savoir enseignés par le chamane. Grâce à tous les sens dont la nuit permet pleinement l’utilisation, la mémoire des paroles rituelles, des mythes, des incantations, peut s’amplifier. C’est à un parcours des pratiques quotidiennes et des profondeurs de la langue que nous invite ce livre. On y apprend l’origine des heures de repas aussi bien que les prières contre les maladies; pourquoi le verbe « trancher à la hache » est celui qui décrit le miracle de la lumière dans l’obscurité de la canopée épaisse; comment on use de la morphologie arawak pour décrire les objets — en forme de cône, de sphère, de mollets, de cheveux… C’est au creux de la langue que Fontaine nous parle de la « poudre d’obscurité », celle qui se répand et qui enferme le monde: la nuit. (Source : 4ème de couverture)

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Conditions d'accès :
Le centre de Documentation est ouvert à tous publics. Lecteurs extérieurs : merci de prévenir de votre visite. Prêt (avec un garant) : 10 documents / 1 mois.

Horaires d'ouverture :
Lundi à jeudi : 10h00 - 12h00 et 13h00 - 17h30
Vendredi : 10h00 - 12h00
Adresse :
Centre de Documentation A.G. Haudricourt
CNRS - UPS 2259
Bât. D – RDC
7 rue Guy Moquet
94800 Villejuif
Site web / Twitter

Contacts :
Documentation.haudricourt [at] vjf.cnrs.fr
01 49 58 37 20