Bibliothèque du Centre A.G. Haudricourt
Cover image
Normal view MARC view ISBD view

Les Zaars et leurs voisins

de Caron, Bernard
Collation: 1 vol. (14 p.) : cartesContenu: La langue zaar a des propriétés qui la distinguent typologiquement des auters langues Sud-Bauchi occidentales. Cet article avance l'hypothèse selon laquelle ces traits originaux seraient dus à l'histoire des locuteurs de la langue. Deux mouvements contradictoires sont observés: un mouvement de convergence dû aux contacts avec des populations Niger-Congo et d'autres langues tchadiques; et un mouvement de différnciation dialectale entre des locuteurs anciennement installés dans des collines dont les conditions géographiques et écologiques favorisaient une quasi-autarcie. Ces deux mouvements ont conduit à la création d'un Sprachbund local. On peut imaginer un schéma d'évolution qui, plutôt que de suivre le moudèle arborescent, serait de type rhizomique, et se comporterait de manière hétérogène, en sautant d'une ligne déjà différenciée à une autre.Thématique: Histoire | Linguistique, languesThématique spécifique: Migrations | Contact de langues Géographique: Nigéria Langue: Zaar Proper | Sud Bauchi | ChadicType de document: Tiré-à-partLangue du document: françaisPays d'édition: FranceNote: Manuscrit auteur, publié dans "XIIIe colloque international du Réseau Méga-Tchad, Maroua, 31 octobre - 3 novembre 2005, Maroua : Cameroun (2005)" Ressource en-ligne: Accès public
Location Call number Status Notes Date due
AG Haudricourt
Not for loan Document électronique

Manuscrit auteur, publié dans "XIIIe colloque international du Réseau Méga-Tchad, Maroua, 31 octobre - 3 novembre 2005,
Maroua : Cameroun (2005)"

Bibliogr.

La langue zaar a des propriétés qui la distinguent typologiquement des auters langues Sud-Bauchi occidentales. Cet article avance l'hypothèse selon laquelle ces traits originaux seraient dus à l'histoire des locuteurs de la langue. Deux mouvements contradictoires sont observés: un mouvement de convergence dû aux contacts avec des populations Niger-Congo et d'autres langues tchadiques; et un mouvement de différnciation dialectale entre des locuteurs anciennement installés dans des collines dont les conditions géographiques et écologiques favorisaient une quasi-autarcie. Ces deux mouvements ont conduit à la création d'un Sprachbund local. On peut imaginer un schéma d'évolution qui, plutôt que de suivre le moudèle arborescent, serait de type rhizomique, et se comporterait de manière hétérogène, en sautant d'une ligne déjà différenciée à une autre.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Conditions d'accès :
Le centre de Documentation est ouvert à tous publics. Lecteurs extérieurs : merci de prévenir de votre visite. Prêt (avec un garant) : 10 documents / 1 mois.

Horaires d'ouverture :
Lundi à jeudi : 10h00 - 12h00 et 13h00 - 17h30
Vendredi : 10h00 - 12h00
Adresse :
Centre de Documentation A.G. Haudricourt
CNRS - UPS 2259
Bât. D – RDC
7 rue Guy Moquet
94800 Villejuif
Site web / Twitter

Contacts :
Documentation.haudricourt [at] vjf.cnrs.fr
01 49 58 37 20