Bibliothèque du Centre A.G. Haudricourt
Cover image
Normal view MARC view ISBD view

Le simulatif à l'intersection du quotatif et du similatif : Les morphèmes ɗan et (ku)tu en zaar, langue tchadique du Nigéria

de Caron, Bernard
Collation: 1 vol. (10 p.)Contenu: Prenant comme point de départ l'étude de (Haspelmath & Buchholz, 1998) sur les constructions similatives et équatives, force est de constater que le zaar (langue tchadique de l'état de Bauchi, nord du Nigéria) confirme leur remarque sur les langues africaines SVO qui échappent au schéma canonique sur lequel est basée leur typologie des langues européennes. En effet, si le même morphème ɗan, 'comme' (" standard marker " dans la terminologie de H&B) se retrouve en zaar dans la formation des équatifs et des simililatifs, le terme de comparaison (le " parameter " de H&B) est dépourvu du marqueur qui est l'objet de leur typologie. C'est cette même absence de marquage sur le terme de comparaison qui leur avait fait écarter l'étude des similatifs au profit de celle des équatifs. Nous nous proposons, dans cette étude, de revenir sur l'expression de la similitude et de la comparaison (égalité et supériorité) en zaar pour comprendre la raison de cette inadéquation du modèle de H&B. Nous émettrons l'hypothèse selon laquelle cette particularité est liée à la prédominance des verbes dans l'expression de la qualité. Puis, nous abordons l'étude du morphème ɗan, 'comme', et ses emplois dans les constructions de simulatives ɗan (ku)tu (kóː), 'comme si'. Enfin, nous mettons à profit la polyfonctionnalité de ɗan pour proposer un chemin de grammaticalisation. Thématique: Comparaison et classification des langues | Linguistique, langues Thématique spécifique: Grammaticalisation Langue: Chadic Type de document: Tiré-à-partLangue du document: françaisPays d'édition: FranceNote: Manuscrit auteur, publié dans "Expressions de similarité dans une perspective africaniste et typologique', Villejuif : France (2012)", à l'occasion du Colloque International ‘Expressions de similarité dans une perspective africaniste et typologique’, Paris, 16-17 juillet 2012 Ressource en-ligne: Accès public
Location Call number Status Notes Date due
AG Haudricourt
Not for loan Document électronique

Manuscrit auteur, publié dans "Expressions de similarité dans une perspective africaniste et typologique', Villejuif : France (2012)", à l'occasion du Colloque International ‘Expressions de similarité dans une perspective africaniste et typologique’, Paris, 16-17 juillet 2012

Bibliogr.

Prenant comme point de départ l'étude de (Haspelmath & Buchholz, 1998) sur les constructions similatives et équatives, force est de constater que le zaar (langue tchadique de l'état de Bauchi, nord du Nigéria) confirme leur remarque sur les langues africaines SVO qui échappent au schéma canonique sur lequel est basée leur typologie des langues européennes. En effet, si le même morphème ɗan, 'comme' (" standard marker " dans la terminologie de H&B) se retrouve en zaar dans la formation des équatifs et des simililatifs, le terme de comparaison (le " parameter " de H&B) est dépourvu du marqueur qui est l'objet de leur typologie. C'est cette même absence de marquage sur le terme de comparaison qui leur avait fait écarter l'étude des similatifs au profit de celle des équatifs. Nous nous proposons, dans cette étude, de revenir sur l'expression de la similitude et de la comparaison (égalité et supériorité) en zaar pour comprendre la raison de cette inadéquation du modèle de H&B. Nous émettrons l'hypothèse selon laquelle cette particularité est liée à la prédominance des verbes dans l'expression de la qualité. Puis, nous abordons l'étude du morphème ɗan, 'comme', et ses emplois dans les constructions de simulatives ɗan (ku)tu (kóː), 'comme si'. Enfin, nous mettons à profit la polyfonctionnalité de ɗan pour proposer un chemin de grammaticalisation.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Conditions d'accès :
Le centre de Documentation est ouvert à tous publics. Lecteurs extérieurs : merci de prévenir de votre visite. Prêt (avec un garant) : 10 documents / 1 mois.

Horaires d'ouverture :
Tous les jours selon les disponibilités de l'équipe
Horaires indicatifs : 9h30 - 12h00 et 13h - 16h30
Adresse :
Centre de Documentation A.G. Haudricourt
CNRS - UPS 2259
Bât. D – RDC
7 rue Guy Moquet
94800 Villejuif
Site web / Twitter

Contacts :
Documentation.haudricourt [at] vjf.cnrs.fr
01 49 58 37 20