Bibliothèque du Centre A.G. Haudricourt
Cover image
Normal view MARC view ISBD view

Genèses du discours /

de Maingueneau, Dominique. (aut.)
Mention d'édition: 2e édition.Collation: 1 vol. (209 p.) : tabl. ; 22 cm.Collection: Philosophie et langage, ISSN 1377-4565Édition: Bruxelles ; Liège : P. Mardaga, DL 1984.ISBN: 2870091974 (br).Contenu: L'idée fondamentale de l'auteur "est que tout discours reçoit son identité d'une présence, implicite ou polémique, d'un Autre. Il n'y aurait pas d'argumentation au niveau des textes sans cette référence constante à l'Autre. L'"intertextualité" incarne à la fois ce qui anime le changement historique et ce qui fait, par opposition à cet Autre, l'identité d'une famille discursive, ce qui lui assure une cohérence interne structurée. Par son analyse de textes dévots du XVIIe siècle, Dominique Maingueneau assure un contrôle empirique à ses théories et nous fait mieux voir comment l'action du polémique est le facteur d'organisation et d'historicité des textes. Une notion essentielle qui caractérise l'entreprise est celle de "compétence discursive". Chomsky rattachait la faculté de connaître et de produire des phrases grammaticalement correctes dans une langue donnée à une capacité innée au genre humain. Maingueneau montre qu'il s'agit en réalité d'une capacité d'ordre discursif : un "Sujet" peut toujours "identifier" un énoncé par la "structure" en ce qu'il reconnaît à quel type de discours l'énoncé appartient, ce qui le sous-tend polémiquement et l'espace de pensée qui le définit, parce que le Sujet est lui-même un Autre par rapport à une formation discursive particuière. Cela n'a rien d'inné, c'est social et culturel. L'unité de base du langage n'est plus la phrase mais l'énoncé et son lieu dans une formation discursive qui lui donne corps. On trouvera également dans cet ouvrage un dialogue permanent avec les auteurs qui ont donné à l'analyse du discours ses lettres de noblesse, comme Foucault, Serres, Genette, Barthes, Greimas et Bakhtine." (extrait 4e de couv.)Table des matières / Sommaire: P. 05 : Avant-propos
P. 25 : Chapitre 1 : Primauté de l'interdiscours
P. 45 : Chapitre 2 : Une compétence discursive
P. 81 : Chapitre 3 : Une sémantique globale
P. 109 : Chapitre 4 : La polémique comme interincompréhension
P. 135 : Chapitre 5 : Du discours à la pratique discursive
P. 157 : Chapitre 6 : Une pratique intersémiotique
P. 185 : Chapitre 7 : Un schème de correspondance
Sujet RAMEAU: Philosophie du langage | Littérature de dévotion française Histoire et critique | Discourse analysis | Discours (linguistique) | Énonciation (linguistique) | SémiotiqueThématique: Etudes discursives | Etude descriptiveThématique spécifique: Sémantique | Discours (linguistique)Type de document: OuvrageLangue du document: françaisPays d'édition: Belgique
Location Call number Status Date due
AG Haudricourt
AGH
MAIN / AGH-5332 (Browse shelf) Available

Notes bibliogr. en fin de chapitres.

L'idée fondamentale de l'auteur "est que tout discours reçoit son identité d'une présence, implicite ou polémique, d'un Autre. Il n'y aurait pas d'argumentation au niveau des textes sans cette référence constante à l'Autre. L'"intertextualité" incarne à la fois ce qui anime le changement historique et ce qui fait, par opposition à cet Autre, l'identité d'une famille discursive, ce qui lui assure une cohérence interne structurée. Par son analyse de textes dévots du XVIIe siècle, Dominique Maingueneau assure un contrôle empirique à ses théories et nous fait mieux voir comment l'action du polémique est le facteur d'organisation et d'historicité des textes. Une notion essentielle qui caractérise l'entreprise est celle de "compétence discursive". Chomsky rattachait la faculté de connaître et de produire des phrases grammaticalement correctes dans une langue donnée à une capacité innée au genre humain. Maingueneau montre qu'il s'agit en réalité d'une capacité d'ordre discursif : un "Sujet" peut toujours "identifier" un énoncé par la "structure" en ce qu'il reconnaît à quel type de discours l'énoncé appartient, ce qui le sous-tend polémiquement et l'espace de pensée qui le définit, parce que le Sujet est lui-même un Autre par rapport à une formation discursive particuière. Cela n'a rien d'inné, c'est social et culturel. L'unité de base du langage n'est plus la phrase mais l'énoncé et son lieu dans une formation discursive qui lui donne corps. On trouvera également dans cet ouvrage un dialogue permanent avec les auteurs qui ont donné à l'analyse du discours ses lettres de noblesse, comme Foucault, Serres, Genette, Barthes, Greimas et Bakhtine." (extrait 4e de couv.)

P. 05 Avant-propos P. 25 Chapitre 1 : Primauté de l'interdiscours P. 45 Chapitre 2 : Une compétence discursive P. 81 Chapitre 3 : Une sémantique globale P. 109 Chapitre 4 : La polémique comme interincompréhension P. 135 Chapitre 5 : Du discours à la pratique discursive P. 157 Chapitre 6 : Une pratique intersémiotique P. 185 Chapitre 7 : Un schème de correspondance

940762302:630090173 Don J.P. Jaffré

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Conditions d'accès :
Le centre de Documentation est ouvert à tous publics. Lecteurs extérieurs : merci de prévenir de votre visite. Prêt (avec un garant) : 10 documents / 1 mois.

Horaires d'ouverture :
Tous les jours selon les disponibilités de l'équipe
Horaires indicatifs : 9h30 - 12h00 et 13h - 16h30
Adresse :
Centre de Documentation A.G. Haudricourt
CNRS - ARDIS, ex UPS 2259
Bât. D – RDC
7 rue Guy Moquet
94800 Villejuif
Site web / Twitter

Contacts :
Documentation.haudricourt [at] vjf.cnrs.fr
01 49 58 37 20